François Baroin déclenche les foudres des députés socialistes

À une question posée par un député socialiste, le ministre des finances François Baroin, s’emporte en accusant les socialistes d’être arrivée au pouvoir en 1997 « par effraction », la réaction des socialistes n’est pas moins spectaculaire plus qu’ils décident collectivement de se lever et de déserter les bancs de l’assemblée pour protester. Résultat, le président de l’assemblée nationale, Bernard accoyer est obligé de suspendre la séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*